logo-marque-limousin

Nos ateliers de rentrée !

Programmation estivale tous les vendredis

La Mairie de Limoges organise en partenariat avec URBAKA une programmation estivale des arts de la rue. Retrouvez tous les spectacles les vendredis soir du 24 juillet au 21 août en centre-ville de Limoges.

108350614 2892602750956283 5856654072426269632 o

Respect des règles sanitaires pour tous les spectacles :
- port du masque fortement recommandé
- gel hydroalcoolique à disposition
- respect des distances physiques

VENDREDI 24 JUILLET
17h30 / 15 min - Déambulation musicale / Départ place des Bancs
18h30 / 15 min - Déambulation musicale / Départ place St Michel
Pianochopper Baby, la fréquence qui vous guérit - Cie Pianos Mobiles

19h15 / 45 min - Théâtre / Bistrot 1900, place des Bancs
Biquette - Cie 2L au quintal
Biquette parle d'une femme, de la femme. Ça n'est en rien féministe, c'est tout au plus féminin. Il n'y a pas de règlements de comptes avec les hommes, l'amour ou les enfants. Biquette se livre, elle parle d'elle-même. Elle aurait pu aller voir un "psy" mais non... Elle a préféré s'arrêter dans ce bar de quartier et parler à des inconnus.

20h30 / 1h - Spectacle musical / place de la Motte
Pianochopper Baby, la fréquence qui vous guérit - Cie Pianos Mobiles
En l'année 2139, l'apocalypse psychotronique a transformé nombre d'humains en androïdes obéissants. Au lendemain de ce chaos et alors que l'empire menace toujours, Zolt le guérisseur et Burg, son fidèle compagnon mènent, tant bien que mal, la contre-attaque vibratoire... Grâce au Pianochopper Baby, le dernier piano existant sur la planète, ils vont de village en village, guérir les habitants... du mal de l'onde... Inspiré par un rétrofuturisme à La Mad Max autant que par la mystique déjantée de Jodorowsky, le Pianochopper Baby vous embarque tambour battant pour un spectacle burlesque, jubilatoire et libérateur !

VENDREDI 31 JUILLET
19h30 / 45 min - Théâtre / place Barreyrrette
Hamlet Crazy Road - Cie Les Barbus
Hamlet arrive à Limoges... Cela fait quelques années que ce personnage élisabéthain a pris la route à la recherche d'Ophélie, de lui-même et de tous les autres. C'est à se demander s'il n'est pas un peu fou, pris de folie émancipatoire. Il vient nous compter son hystérie à bord de son tonneau roulant. N'hésitez pas à venir découvrir ce doux dingue apparu de nulle part. Avec (par ordre d'apparition) : Hamlet, Horatio Ophélie, Gertrude et Claudius. Pour les autres il saura jouer Hamlet sans eux. 

21h / 50min - Cirque / place de la Motte
Entre Nous - Cie Entre Nous
Dans un espace ouvert où la nostalgie et la chaleur humaine s'entremêlent, quatre artistes d'origines et d'horizons différents se rencontrent. Ils renouent autour de leurs trois mâts chinois des liens et développent un langage chorégraphique commun, tout en douceur, émotion et virtuosité. Complicité, intimité, rires et musique convergent dans ce spectacle plein d'amour. L'acrobatie, la danse, le théâtre et la musique ne font plus qu'un.

VENDREDI 7 AOÛT
21h / 50min - Main à main et musique / place de la Motte
La Volonté des cuisses - Collectif PourquoiPas
Un piano et quatre artistes de cirque. A la base les portés acrobatiques. Ça jongle aussi : avec les notes, avec les balles, avec les mots et les surprises. Ce sera bien un spectacle vivant, un spectacle de rue où chutes et culbutes révèleront les cabossés que nous sommes.

VENDREDI 14 AOÛT
21h30 / 50 min - Arts du feu / Jardins de l'Evêché
Le Songe de Prométhée - Cie La Salamandre
Prométhée volera le feu aux dieux de l'Olympe pour le donner aux hommes. Provoquant la colère de Zeus, il subira ainsi sa punition pour être un jour délivré. Le spectacle est un va-et-vient entre l'histoire du mythe et sa symbolique, une lutte du progrès et de la liberté contre le pouvoir, la méfiance des règles établies, le savoir dilué par les contraintes de l'idéologie. L'élément feu évoque ici la passion, l'amour et le risque. Entité vivante, sacrée et universelle, il est vecteur de la fête dans les traditions culturelles et les rites de la planète toute entière.

VENDREDI 21 AOÛT
20h / 1h - Danse / place de la Motte
Manibus - Cie Moral Soul
Imaginez un monde où l'homme et la femme ne seraient plus dans une relation inégale. Manibus nous interroge sur ces différences physiques, mais aussi sociales et culturelles qui dirigent et séparent l'humanité. Nos mouvements, nos attitudes, que l'on soit un homme ou une femme sont-ils déterminés par notre environnement ? Par notre sociéé ? Notre culture ? Où apparaît l'inné et où commence l'acquis ? Comment se débarasse-t-on de ces contraintes et de ces limites ? Peut-on vraiement s'en séparer ? Comment grandit-on avec ? Les deux danseurs se trouvent, se cherchent, s'affrontent dans une chorégraphie qui mêle différents styles de danses allant de la danse contemporaine à la danse hip hop.

21h30 / 30min - Danse aérienne et musique / place de la Motte
Lichen - Cie L'Envolée Cirque
Lichen est un spectacle qui invite à la contemplation. Trois individus évoluent dans un espace circulaire où le sol se meut au gré du vent. Portées par la musique de l'un, l'une et l'autre vont jouer de leurs similitudes et de leur complémentarité pour s'extraire de cet univers indocile. Au sol et en l'air, les corps usent d'agilité et de défis, s'offrir à l'autre, se confondre. Une évolution aérienne, à deux, entre équilibres, contre-poids et imbrication des corps, une danse où l'une ne tient pas sans l'autre. Tout en lenteur, les corps dessinent des évolutions acrobatiques, poétiques, qui font de ce duo une allégorie du caractère symbiotique du Lichen.

Édition 2020 du festival

Urbakiens, Urbakiennes, 

Oui, nous avons attendu 31 ans !!! 31 ans pour qu’un virus bouleverse la programmation d’URBAKA. Un virus qui a bousculé la planète, bouleversé le milieu culturel dans sa globalité, durement et durablement, les arts vivants et les arts de la rue en particulier.

Comme vous l’avez déjà compris, c’est avec regret que je vous annonce, en accord avec la Mairie de Limoges et suite au discours présidentiel, l’annulation du festival Urbaka 2020. Nos « PérigrinationS » qui étaient le thème de cette année, ne se feront pas ! 

Mais, bien sûr, nous restons mobilisés, déterminés, obstinés à défendre les valeurs portées par les arts de la rue, notre liberté de programmation, la défense de la culture ouverte à tous.

Nous tenons à remercier tous les institutionnels qui continuent à nous soutenir et ainsi à assurer la continuité des activités de l’association Urbaka. Nous tenons également à remercier nos partenaires et sponsors ainsi que nos bénévoles sans qui cette aventure ne serait pas ce qu’elle est. J’espère avoir l’occasion de nous retrouver le plus vite possible sans distanciation et sans masques. Nous mettrons à nouveau l’art vivant à l’honneur, défendrons les valeurs des arts de la rue qui nous sont si chères.

Nous espérons vous retrouver encore plus nombreux en 2021 !

Jacques Reix, président d'Urbaka

FaLang translation system by Faboba