logo-marque-limousin

Décentraliser le festival

'' Décentraliser le festival ''

L'association Urbaka à toujours souhaité rhizomer le festival. Par le passé, elle a déjà eu l'occasion de travailler avec des communes voisines à la ville de Limoges, mais aussi avec des communes de départements voisin au Limousin. Cette année, Chaptelat, Saint-Yriest-la-Perche, le Palais sur Vienne et Condat sur Vienne ont établie un partenariat avec Urbaka. Elles accueilleront chacune un spectacle. Vous trouverez les informations complémentaires ainsi que notre programmation sur notre site www.urbaka.com et sur notre page Facebook.

L'accessibilité à la culture pour tous est une valeur que l'association tient à défendre. Parce que nous sommes convaincus que la culture est un facteur d'insertion sociale, de partage, d'échange et de rencontre, l'association Urbaka souhaite développer et pérenniser ses actions à l'année dans le but de rendre accessible la création artistique à tous.

LES VILLES PARTENAIRES LES ANNEES PASSEES
Les années passées, Urbaka à déjà travaillé avec les communes d'Isle, Ambazac, Nieul, Condat sur vienne, Evaux les bains , Eymoutiers, Verneuil sur Vienne, Cieux , Aixe sur Vienne , le Palais sur Vienne, Ile de Vassivière, Panazol, Peyrilhac, Feytiat.

NOUVELLES COMMUNES PARTENAIRES
Cette année, elle renouvelle certains partenariats et en élabore de nouveaux . En 2017, l'association à démarché les communes voisines afin de nouer de nouveaux partenariats. Trois représentations qui auront lieu dans le cadre
du festival seront présentes dans les communes alentours :

Vendredi 23 juin 2017:
À Saint-Yrieix-La-Perche:
11h: Laboratoire de Mme Sonore —> Piano Panier Rue du Marché
Au Palais-sur-Vienne:
18h L'Electronik'Jaze —> MartintouSeul La Sablière

Dimanche 2 Juillet:
À Condat sur Vienne
14h L'Electronik'Jâze —> MartintouSeul Stade, rue Jules Ferry

Et une représentation exceptionnelle aura lieu :
Samedi 24 Juin 2017:
À Chaptelat:
18h Oui —> Micro Focus Eglise

Du sport à l'Art

''Du sport à l'Art ''
Le festival tient à mettre en parallèle certains spectacles avec des ateliers. Cette année, deux spectacles sont le lien entre le sport et l'art. Premièrement le trampoline avec le spectacle Cri de la compagnie Kiaï et The Jump le trampoline park ; puis la rencontre de la danse et le BMX avec la production de Vincent Warrin, l'Homme V et l'initiation BMX proposée le Samedi 24 juin à 15h aux jardins de l'Evêché.
TRAMPOLINE : Entre l'Art (Compagnie Kiaï) et le Loisir (The Jump)
La compagnie Kiaï, qui se produira le jeudi 22 juin aux Jardins de l'Évêché propose leur spectacle Cri. Elle se compose de trois trampolines surmontés d'un mât, avec le public qui s'installe en cercle autour de l'installation. Circularité, verticalité ... Nous sommes bien au cirque mais également ailleurs. Au plateau, quatre acrobates alternent révolutions accélérées et séquences contemplatives. Tout près le slameur Arthur Ribo enroule son flow autour des interprètes en mouvement, accompagné par le son acoustique et syncopé du musicien Victor Belin.
À la fin du spectacle, une dizaine de places seront offertes aux spectateurs par la structure The Jump qui est l'unique trampoline park du Limousin. Et ainsi les spectateurs auront le loisir d'essayer ce qu'ils ont apprécié durant le spectacle.
> Jeudi 22 juin à 22h15 aux Jardins de l'Evêché
BMX : Entre l'Art (Vincent Warrin) et le Sport (BMX club de Limoges)
Le deuxième spectacle, celui de Vincent Warrin de la compagnie 3.6/3.4, rejoint l'initiation BMX qui se fera dans les Jardins de l'Évêché le samedi 24 juin de 15h à 17h avec des groupes de 5 à 6 enfants. Vincent Warrin, quant à lui, présentera L'Homme V le même jour sur le Parvis de la Cathédrale à 21h. Vincent Warrin est un ancien champion de France et vice-champion du monde de BMX. Du sport à l'art il n'y a qu'un tour de roue ... Ainsi, il a décidé de faire de sa discipline un art. Il a développé une recherche artistique à travers l'exploration virtuose des mouvements et de la relation qui peut exister entre un homme et une machine. Il a ainsi contribué à faire accéder le BMX, à l'art, la danse, le cirque et le théâtre. Dans l'Homme V, les portés, les lancers, les déséquilibres sur le fil s'enchaînent au rythme des crissements du violo celle flammand William Schotte. L'être humain n'est plus, le vélo s'efface, et jaillit une nouvelle entité: l'Homme V.
Grâce au Club de BMX de Limoges et du Comité d'Aquitaine de Cyclisme, les enfants âgés au minimum de 6 ans pourront venir s'initier à la discipline du BMX Race (courses sur piste) à l'aide d'une piste mobile qui sera installée dans les Jardins de l' Évêché.

lhomme vtrampo

Newsletter Juin 2017

Newsletter - Juin-page-001

TSF Soundsystem et Funambus

'' TSF SoundSystem et Funambus »
Pour cette 28 ème édition du festival , un spectacle d'ouverture pendant la Fête de la musique et de clôture seront mis à l'honneur comme chaque année. Nous accueillerons Les Œils et Underclouds Cie qui viendront nous présenter leurs productions. Des spectacles qui tiendront leurs promesses avec toujours plus de surprises à découvrir au fil des représentations !
TSF SOUNDSYSTEM: UN SPECTACLE TOUT EN NOSTALGIE
Le collectif les Œils ouvriront le festival avec leur spectacle « TSF Sound Systèm à l'ancienne » devant la Cathédrale. Une installation impressionnante qui vous inspirera une nostalgie certaine !
Les Oeils, convient les spectateurs à découvrir leur surprenante installation réalisée à partir d'une exceptionnelle collection de transistors « TSF » datant du début du siècle dernier.
Leur mission est de faire danser les foules sur une programmation musicale allant du Rock au Calypso en passant par le Boogie, le Swing, la Cumbia, le Jazz ou même les Valses les plus folles.
Mercredi 21 juin à 21h – Parvis de la Cathédrale
FUNAMBUS: ENTRE PERFORMANCE ACROBATIQUE ET FORCE POÉTIQUE
Samedi 24 juin à 22h30, Underclouds clôturera la 28 ème édition du festival avec son spectacle « Funambus », au parking Victor Duruy.
Le « Funambus » est un bus en mouvement qui danse, respire... Le cirque est là, inhérent mais pas surligné. La prouesse se situe dans la tension poétique créée par la présence singulière de deux êtres en équilibre sur le fil, métaphore du cheminement de la vie. Les équilibristes à la fois héros et simples humains, sont dans une position critique, au bord de l'abîme... et si proche de l'envol.

tsffaun

FaLang translation system by Faboba